Maigrir avec la pensée

Petite piqure de rappel

  • Nous grossissons car nous mangeons sans faim à cause de nos expériences dans notre enfance et des régimes que nous avons fait. Nous prenons aussi du poids parce que nous trouvons des excuses pour ne pas bouger.
  • Nous mangeons sans faim en réaction face :
    • aux exemples comportementaux donnés par nos parents dans notre enfance ;
    • aux pressions et menaces que nos parents nous ont faites pour qu’on devienne « un peu plus gros » ;
    • aux éducations reçues qui nous poussent à manger inconsciemment ;
    • aux éducations involontaires qui nous poussent à « manger nos sentiments » ;
    • aux régimes que nous avons fait qui nous privent puis nous donne plus envie de manger, puis nous culpabilise et nous force à nous punir.
  • Nous ne bougeons pas à cause de nos ordres de priorités et notre vision du sport.

Ainsi, nous sommes poussés à grossir à cause de ce qu’on nous a appris à penser.

Que faut-il donc faire pour maigrir ?

Il faut d’abord savoir changer sa manière de penser : il faut penser comme une personne naturellement mince.
Ainsi donc, nos pensées nous font grossir ? OUI.
Comment pense une personne naturellement mince par rapport à une personne grosse ?

1) Les personnes minces ne se soucient pas de leur poids

Les personnes minces ne se pèsent pas souvent. Alors que celles qui sont en surpoids surveillent leur poids en se pesant tous les jours ou au moins une fois par semaine. Ce genre de comportement crée une obsession pour le poids. Ainsi, si le chiffre sur la balance stagne ou monte, la personne déprime ou se met en colère. Il en résulte qu’elle va « se punir » en faisant des régimes. Pourtant, nous savons tous que les régimes font grossir.
Pour pouvoir maigrir, il faut arrêter TOTALEMENT de se peser et de penser tout le temps à son poids.. Je ne me pèse presque jamais. Les seules fois où je me pèse, c’est pendant les visites médicales dans mon travail, et c’est obligé. Je ne connais pas mon poids exact car vous savez tous que ces visites médicales sont faits à l’arrache (sans enlever les chaussures, le portable dans les poches, …).
Commencez à vous soucier de comment vous vous sentez dans votre peau :

  • Etes-vous fatiguée ?
  • Avez-vous faim ?
  • Êtes-vous heureuse ?
  • Êtes-vous triste ?
  • Avez-vous envie de sortir ?
Balance

Devoirs :

  • Rangez votre balance dans un endroit qui vous sera inaccessible. Le mieux est même de le jeter.
  • Demandez-vous pourquoi votre poids est-il vraiment si important pour vous. Qu’est-ce que ces quelques kilos perdus vont-ils changer dans votre vie ?

2) Les personnes minces ont choisis d’être mince

Gossiping

Être mince, c’est un choix. Tout comme être gros, c’est un choix. Nous sommes forcés par la société à manger plus ou moins, selon le cas. Nous avons le choix d’accepter ces pressions ou de les refuser. Ceux qui sont gros acceptent les pressions qui leur poussent à manger plus que le besoin de leurs corps. Ceux qui sont minces refusent ces pressions. Pourquoi ? Car nous avons tous peur d’être rejeté par la société ou d’être mis(e) à l’écart. Ainsi, nous nous plions face à la dictature de la société. Ainsi, nous mangeons de peur de ne plus être aimé par nos parents.
Nous sommes tous libres ! Alors pourquoi accepter de grossir pour faire plaisir à maman ou papa même si vous ne le voulez même pas ? Même à votre âge, vous êtes encore critiqué par vos parents, beaux-parents, oncles et tantes, grands-parents, … Ces gens vous poussent encore à manger plus pour devenir « plus gros à leurs goûts ». Sommes-nous des porcs pour qu’on nous gave autant ?
Pour maigrir, choisissez de devenir mince ! Et assumez votre choix !

Devoirs :

Lorsqu’une personne vous pousse à manger plus que ce dont votre corps a besoin, c’est-à-dire qu’elle vous pousse à manger au-delà de votre faim, dites-lui (au choix) :

  • « C’est MON corps, je suis le/la seul(e) à savoir ce dont il a besoin. Si tu as un problème avec ça, c’est que tu es complexé(e) par ton propre corps et tu veux transférer ton problème sur moi. »
  • « Je suis assez grand(e) pour savoir ce qui est bien pour moi. Mais l’es-tu ? »
  • « Du calme ! Ce n’est que de la nourriture ! »
  • « Je n’ai plus faim ! Mais si tu as tellement envie d’en prendre, ne te gêne pas ! »
  • « Non merci, je n’en ai pas envie ! »
  • « Ce n’est pas parce que je ne mange pas ça que je ne t’aime pas ! »

3) Les personnes minces écoutent leur corps

Les personnes minces ne finissent pas leur assiette sous prétexte que ça va faire plus de mal aux personnes qui ne mangent pas ou sous prétexte que c’est malpoli. Ils mangent à leur faim, sans avoir honte de laisser les restes qu’ils ne peuvent pas manger car ils n’ont plus du tout faim.
Pour maigrir, arrêtez de penser comme vos parents ! Il ne faut jamais se forcer à manger plus pour ne pas laisser des restes. C’est vrai que le gaspillage est honteux. Alors, arrêtez de remplir votre assiette à ras bord. Remplissez votre assiette de la bonne quantité qui suffira à votre faim. Ou remplissez votre assiette à sa moitié. Si cette quantité ne vous suffit pas, souvenez-vous que vous pouvez encore vous resservir.

Laisser des restes

Devoirs :

  • Tenez un journal alimentaire qui répond aux questions suivantes à chaque fois que vous mangerez (même si c’est du grignotage) : où (lieu où vous mangez) ? avec qui ? quand (à quelle heure) ? quoi (que mangez-vous) ? combien (quelle quantité) ? pourquoi (la raison qui vous pousse à manger) ?comment (vos sentiments/émotions) ? Ex :
    • où : au bureau, sur mon bureau, devant mon ordinateur ;
    • avec qui : avec mes collègues ;
    • quand : lundi 2 nov 2015 à 12h15 ;
    • quoi : spaghetti à la sauce bolognaise ;
    • combien : 1 barquette ;
    • pourquoi : parce que le repas est prêt et que tout le monde mange, parce que j’ai un peu faim, parce que je ne veux pas faire croire aux autres que je fais un régime et ne mange rien ;
    • comment : je suis un peu pressée car mon dossier est très urgent, à rendre à 14h alors que je ne l’ai pas encore fini, mon ordinateur n’est pas éteint car je veux encore voir ce dossier en mangeant, je n’ai pas le temps d’apprécier mon repas, j’ai peur de grossir car les pâtes font grossir et les sauces aussi car c’est trop gras, je n’ai même pas trop faim mais je me force à manger car je n’aurai plus le temps plus tard, et je ne veux pas paraître bizarre devant mes collègues, je n’aime pas ces spaghettis, je voulais du voanjobory sy henan-kisoa
  • Portez une grande ceinture élastique qui épouse bien votre ventre. Au moment de manger, soyez attentive à votre ventre sous la ceinture. Lorsque votre ceinture commence à vous serrer le ventre, prenez une pause et demandez-vous si vous avez encore faim.
  • Lorsque vous mangez, divisez votre nourriture en 2 moitiés. Ne mangez que la première moitié. Puis, demandez-vous si vous avez encore faim. Si oui, divisez la seconde moitié qui reste en deux. Puis mangez une autre moitié. Et continuez ainsi. Arrêtez de manger lorsque vous n’avez plus faim.
  • Rangez vos restes dans des sacs en plastiques ou des barquettes. Certains restaurants en proposent. Puis mangez-les à l’heure du goûter ou au dîner, ou lorsque vous aurez de nouveau faim. Attention à ne pas les laisser devant vous ! Vous serez encore tenté de les manger par honte de laisser des restes.

4) Les personnes minces expriment leurs sentiments/émotions

Exprimer sa colere

Nous compensons nos sentiments/émotions par la nourriture : nous mangeons nos sentiments/émotions. Ex : nous mangeons en attendant que notre mari rentre du bureau car il tarde plus que d’habitude, notre père vient de nous frapper avec sa ceinture alors nous mangeons pour oublier cet incident, …
Il existe de nombreux autres moyens de compenser : l’alcool, la drogue, la cigarette, le sexe, la musique, la danse, le sport, le shopping, les loisirs, surfer sur facebook, surfer sur le net, le radotage, la mutilation, la maltraitance d’une autre personne, … Lorsque vous êtes dépendants de quelque chose, vous compensez un mal-être, une souffrance que vous n’arrivez pas à exprimer normalement. Alors vous compenser pour pouvoir l’oublier. Mais la compensation n’est que temporaire, votre souffrance restera en vous tant que vous ne l’exprimerez pas ou que vous ne le règlerez pas.
Pour maigrir, exprimez vos émotions/sentiments :

  • quand vous êtes heureux(se), souriez, riez, amusez-vous !
  • quand vous êtes triste ou déprimé(e), pleurez !
  • quand vous êtes déçu ou frustré ou en colère, faites-en part à la personne qui vous a déçu, frustré ou mis(e) en colère !
  • si vous aimez quelqu’un, dites-le lui au lieu de souffrir en silence de son ignorance.
  • si vous êtes maltraité par vos parents, dites-leurs qu’ils vous font souffrir.

Il faut aussi régler les problèmes qui vous font souffrir, pour pouvoir maigrir. Ex : parler à ses parents et les convaincre que ça vous fait souffrir qu’il vous maltraite, parler à ses parents ou à son mari d’un viol qu’on a subit, parler à son mari et le convaincre que son alcoolisme nous fait souffrir et que c’est un danger pour votre couple, … C’est facile à dire, mais la pratique est très difficile. Il vous faudra des années.

Devoirs :

  • Demandez-vous quels problèmes voulez-vous oublier en mangeant ?
  • Cherchez des solutions pour régler vos problèmes.
  • En attendant de pouvoir régler vos problèmes, compensez votre souffrance autrement : faites du sport, allez faire du shopping, faites-vous masser, parlez à une amie, … Le choix est large.

5) Les personnes minces ne se privent jamais

Ce qui est interdit devient toujours plus attractif. Lorsqu’on se prive de nourriture ou d’une catégorie d’aliments (pâtes, riz, produits laitiers, …), ces aliments deviennent nos pêchers-mignons. Nous pourrons même devenir obsedé(e)s par la nourriture ou ces aliments.
Les régimes nous rendent fous (folles). Nous nous suicidons au nom de la minceur. Nous ne mangeons pas alors que nous devons manger pour vivre. Nous nous punissons face à des réactions tout à fait normales : craquer après une période de privation. C’est normal d’avoir marre de se priver de nourriture ou d’un aliment. Notre corps en a besoin ! Qui a remarqué qu’il/elle était frustré(e) pendant un régime ? Nous controns le naturel, nous ne nous laissons plus le choix. Normal que nous soyons si frustré(e)s !
Pour pouvoir maigrir, il faut arrêter de se priver ou de limiter la quantité de nourriture qu’on mange. Il faut commencer à écouter les besoins réels de son corps. Vous avez envie de manger des pâtes ? Demandez-vous si c’est parce que les pâtes vous font penser à la douceur des pâtes de votre mère ou simplement parce que vous n’en avez pas mangé depuis longtemps. Le corps envoie parfois des signaux qui nous disent quoi manger car nous avons des carences en des nutriments qui se trouvent dans ces aliments.

Se priver

Devoirs :

  • Quand vous avez envie de manger un aliment précis, demandez-vous si c’est lié à un sentiment/émotion ou si c’est un besoin du corps car vous n’en avez pas mangé depuis longtemps.
  • Arrêtez de classer les aliments en deux catégories : bons ou mauvais, ou encore grossissant et amincissant ou amaigrissant. Chaque nourriture apporte un nutriment utile au corps. Voilà pourquoi on l’appelle « nourriture », car il nourrit le corps.
  • Arrêtez de vous priver ! Vous allez sûrement grossir un peu au début, c’est la conséquence des régimes. C’est normal. Mais ensuite après, votre corps s’adaptera et vous pourrez enfin commencer à maigrir.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Que désirez-vous ?

Regime Craquer son regime Culpabilite

Avez-vous déjà fait un régime ?
Avez-vous déjà craqué pendant un régime ?
Vous-êtes vous jeté sur les aliments que vous vous êtes interdits, tels que le riz, les pâtes, les pommes de terre, le pain, les pâtisseries, les glaces, le chocolat, … ?
Vous êtes-vous culpabilisée après celà ?
Vous en êtes-vous voulue pour cela ?
Avez-vous déprimé après cela ?

Lorsque votre régime a pris fin, avez-vous été déçue de ne pas avoir perdu vos poignées d’amour ni sur vos cuisses mais sur vos poignées ou vos fesses par exemple ?

Abdos

Avez-vous marre de faire des tonnes d'abdos pour des résultats minables : votre ventre ne fait que durcir, alors que vous voulez perdre du ventre ?
Avez-vous déjà essayé des massages ou des huiles amincissants sur votre ventre ou vos cuisses mais n’avez même pas perdu 10 cm ?
Avez-vous déjà essayé de boire des thés minceurs ou des tisanes mais n’avez pas réussi à perdre du ventre ?

Medicaments

Avez-vous essayé beaucoup de régime car vous n’arrivez pas à supporter de vous priver trop longtemps ?
Avez-vous marre de vous interdire vos aliments préférés, tels que le riz, le pain, les pâtes, les pâtisseries, la viande, le chocolat, les glaces, les pizzas ?
Avez-vous déjà supporté des maux de ventre et la diarrhée à cause des thés ou tisanes minceurs pour ne plus perdre du poids après quelques semaines ?

Hamburger


Poignees d amour

Avez-vous des poignées d’amour (un amas de graisse sur les côtés de votre ventre) qui vous empêchent presque de fermer votre pantalon ?
 

Cuisses dans short

Avez-vous des vêtements en abondance que vous n’osez pas porter par peur/honte du regard que porterai les autres sur votre corps ? Ou qu’ils ne sont plus du tout à votre taille (trop petits) ?
Avez-vous marre que les gens vous défigurent avec dégoût, se moquent de vous, vous pointent du doigt pour vos rondeurs ?
Avez-vous marre de voir ces filles se pavaner avec leur corps de rêve dans les magasines, films, clips, ou même dans les rues ?
Quand vous allez faire du shopping, avez-vous du mal à trouver des vêtements qui vous plaisent à votre taille ?

Vetements a votre taille

Voulez-vous maigrir ?
Aimerez-vous perdre du ventre ?
Rêvez-vous de perdre vos poignées d’amour pour vous faciliter la tâche lorsque vous mettez un pantalon ?
Souhaitez-vous acheter de jolis vêtements à votre taille ?
Voulez-vous vous acheter un bikini et pouvoir le porter sans complexe ?
Voulez-vous pouvoir enfin résister à la tentation et ne plus vous empiffrer ?
Rêvez-vous pouvoir attirer plus de personnes du sexe opposé ?
Souhaitez-vous avoir plus confiance en vous ?
Bref, aimerez-vous maigrir et ne plus reprendre votre poids perdu ?
Souhaitez-vous perdre votre ventre ?
Voulez-vous tout ça sans avoir à passer par la pénible et insupportable méthode des régimes ?

Vous avez déjà entre vos mains la clef de votre succès …

Trousseau de clé

Malheureusement, vous ne savez pas encore quelle porte ouvrir.

Mais, avant de lire ce site, je vous demanderai d'oublier tout ce que vous croyez sur la minceur.

×