Nous avons été élevé pour grossir

Depuis notre enfance, nous avons été bombardés involontairement d’exemples de comportements et d’éducation de culture qui nous poussent à grossir. Ainsi, ce qui nous fait grossir, c’est que :

1) Nous copions nos parents

Fait grossir suivre les pas de ses parents

Nous reproduisons les exemples comportementaux que nos parents nous ont donnés dans notre enfance. Les petites filles sont plus attentives aux exemples données par leur mère et les petits garçons de leur père.
Ainsi, tout geste anodin accompli par la mère sera suivit, sans le faire exprès, par sa petite fille dans son adolescence.

  • Une fillette qui voit sa mère se maquiller et faire attention à son apparence, elle jouera avec le maquillage de sa mère et n’arrêtera pas de se regarder dans un miroir.
  • Une fillette qui voit sa mère faire un régime fera également un régime dans son adolescence. Car elle pensera que c’est complètement normal de faire un régime.
  • Si une fillette voit sa mère se peser tous les jours, elle fera attention à son poids quand elle sera adolescente, ou dans le pire des cas, elle en sera obsédée. Car elle pensera que c’est mal de prendre du poids, et que c’est normal de toujours faire attention à son poids.

Ainsi, en naissant dans une famille souffrant de surpoids, nous suivons les exemples comportementaux de nos parents qu’ils soient bons ou mauvais. Ex : faire des régimes, se préoccuper de son poids, ou en être obsedé(e), ne pas faire de sport, se moquer ou détester les personnes en surcharge pondérale, …

Se peser

Découvrir les mauvais exemples comportementaux

  • Votre mère/père s’est-il pesé devant vous ?
  • Votre mère/père a-t-il fait des régimes ?
  • Votre mère/père a-t-elle (il) utilisé des produits amincissants ? Ex : Thé minceur, savon amincissant, huile amincissante, …
  • Votre mère/père s’est-elle (il) déjà plaint de son poids devant vous ?
  • Votre mère/père s’est-elle (il) déjà plaint de son apparence physique devant vous ?
  • Votre mère/père s’est-elle (il) souvent regardé dans un miroir en jouant avec des parties de son corps qu’elle (il) n’aimait pas ? Ex : son ventre, ses bras, …
  • Votre mère/père vous-a-t-elle (il) déjà demandé si elle (il) a grossi ?
  • Votre mère/père vous-a-t-elle (il) demandé de la (le) comparer avec une autre personne qu’elle (il) trouvait plus sexy ? Ex : Est-ce que je suis aussi grosse qu’elle que lui) ? Est-ce qu’elle (il) est plus sexy que moi ? Mes cuisses sont-elles plus grosses que les siennes ?

2) Nos parents veulent qu’on soit gros

Enfant médecin

Nos parents nous forcent à devenir leur enfant idéal. Bons nombres de parents forcent leurs enfants à devenir médecins, avocats, magistrats, … sans prendre en compte les désirs de leurs enfants. Mais cela ne se manifeste pas seulement dans le domaine de la carrière de l’enfant, mais aussi dans l’aspect physique de ce dernier. La plupart des parents s’inquiètent et dépriment même que leurs enfants soient trop mince à leur goût. Ils les forcent ou les menacent même à manger, malgré le fait que l’enfant n’en ait pas envie.
Une de mes amies d’enfance s’inquiète tous les jours de l’évolution de son petit garçon de quelques mois, car elle le trouve trop petit par rapport à celui de sa sœur. Elle force son fils à manger. Et le petit garçon n’aime pas ça. A tel point qu’il a fini par détester le sein et le biberon. Le pédiatre n’a pourtant rien trouvé d’anormal sur le physique de l’enfant. Il n’a juste pas faim. Elle est triste à chaque fois qu’elle voit la « petite cuisse » de son fils, selon elle. Elle est triste à chaque fois qu’elle voit la photo d’un gros bébé. Et dit souvent : « Quand est-ce que mon fils va-t-il devenir comme ça ? ».Cet exemple vous-est-il familier ? Vous émerveillez-vous devant un gros bébé, parfois même obèse ? Vous êtes-vous forcé à manger beaucoup pour faire plaisir à papa et à maman ?

Enfant en surpoids

Decouvrir si nous avons été forcés à grossir

  • Votre mère/père vous-a-t-elle/il forcé à faire un régime pour que vous ne soyez pas trop gros(se) selon elle/lui ?
  • Votre mère/père vous-a-t-elle/il forcé à utiliser des produits minceurs pour que vous ne soyez pas trop gros(se) selon elle/lui ? Ex : savon minceur, huile de massage minceur, tisane ou thé minceur, eau de poireau, …
  • Votre mère/père a-t-elle/il déjà critiqué négativement votre apparence physique ? Ex : Tu es trop petite/mince/maigre/grosse/obèse …
  • Votre mère/père s’est-elle/il inquiété de votre poids ? Ex : Vous pesiez trop gros ou trop petit(e) pour elle/lui.
  • Votre mère/père s’est-elle (il) mis(e) en colère car vous n’avez pas assez mangé selon elle (lui) ?
  • Votre mère/père vous a-t-elle (il) montré leur déception lorsque vous ne mangiez pas assez comme elle (il) le voulait ?
  • Votre mère/père vous a-t-elle (il) fait un chantage affectif en échange que vous mangiez plus ? Ex : Si tu ne fini pas ton assiette, je ne t’aimerai plus. Ou si tu ne finis pas ton assiette, tu ne seras plus ma fille/mon fils.

3) Nous sommes poussés par nos parents à grossir

Enfant force a manger

Qui d’entre vous n’a pas encore entendu la fameuse phrase : « fini ton assiette » parce qu’il y a « des gens qui meurent de faim dehors ou dans le Sud » ou encore parce que « c’est impoli de laisser des restes » ? Ces phrases que nos parents nous sortent pour nous forcer à ne jamais laisser de restes dans nos assiettes sans se demander si nous n’avons plus du tout faim. Alors que, petite anecdote, le fait de tout manger ne pourra jamais régler le problème de famine des pauvres et des gens dans le Sud. Je sais, la véritable raison, c’est de montrer du respect pour ces gens qui souffrent de famine. Mais est-ce que le fait de s’empiffrer de nourriture montre du respect pour ces gens ?
Qui d’entre vous a déjà été victime du « mange tes légumes, c’est bon pour ta santé » ou « si tu ne mange pas tes légumes, tu n’auras pas de dessert » ? Une sorte de chantage que les parents font pour nous forcer à manger des aliments que nous ne voulons pas manger. En retour, nous finissons soit par détester ces aliments. Soit nous finissons par intégrer ce comportement : nous nous forçons à manger des aliments qu’on n’aime pas sous prétexte que c’est bon pour notre santé ou que ça fait maigrir. Ce qui nous pousse à nous forcer à manger non pas pour la faim mais par envie de maigrir ou d’être en santé.

Nous recevons cette éducation et nous en portons la croix jusqu’à notre mort. Parfois, nous inculquons même ces mêmes pressions sur nos propres enfants ou petits-enfants. Ainsi, nous nous efforçons de toujours manger tout ce qu’il y a dans notre assiette sans prendre en compte le réel besoin en quantité de notre corps. Et le pire, c’est que nous forçons aussi les autres à suivre cet exemple.

Découvrir les influences qui nous poussent à grossir

  • Votre mère/père vous-a-elle/il déjà forcé ou même menacé à finir votre assiette ? Ex : tant que tu auras toujours quelque chose dans ton assiette, tu ne pourras pas sortir de table. Ou finis ton assiette sinon, tu ne pourras pas aller jouer.
  • Votre mère/père vous a-t-elle (il) forcé à manger car c’était l’heure de manger ?
  • Votre mère/père vous a-t-elle (il) forcé à manger des aliments précis ? Ex : carotte, petits pois, …

4) Nos parents nous ont appris à manger nos émotions

  • Avez-vous déjà été allaité par votre mère non pas parce que vous aviez faim mais parce qu’elle voulait que vous arrêtiez de pleurer ?
  • Avez-vous déjà reçu des bonbons ou du chocolat de la part de vos parents pour vous consoler ?
  • Votre mère vous-a-t-elle déjà fait un chantage avec la nourriture ?
  • Avez-vous déjà été forcé par vos parents à manger un aliment et fini par le détester pour cette raison ?

Nous sommes poussés, sans le vouloir, par nos parents à associer les aliments avec nos émotions/sentiments. Ce qui crée une relation malsaine avec la nourriture : « nous mangeons nos émotions ». Par exemple, le fait d’allaiter un enfant pour qu’il arrête de pleurer lui apprend à associer le lait de sa mère avec l’assurance de sa mère qui le console. Ainsi, il va croire que pour se consoler, il faut manger. Pareil, lorsqu’un enfant est habitué à recevoir des bonbons ou du chocolat pour le consoler, il se tournera toujours vers ces aliments quand il sera triste, déçu, en colère
Ainsi, nous compensons nos problèmes par la nourriture, sans nous soucier des besoins de notre corps. Et la plupart du temps, nous forçons également notre entourage à suivre notre exemple. Ex : Nous forçons nos amies à manger moins car nous nous trouvons grosses nous-mêmes.

Manger ses émotions

Découvrir ce qui nous pousse à manger nos émotions/sentiments

  • Votre mère vous-a-t-elle allaité pour que vous arrêtiez de pleurer même si vous n’aviez pas faim ?
  • Votre mère/père vous-a-t-elle/il donné de la nourriture pour vous consoler ? Ex : Votre mère/père vous a donné un bonbon ou du chocolat pour que vous arrêtiez de pleurer.
  • Est-ce que vous transférez vos inquiétudes concernant mon physique sur mon entourage ? Ex : « Tu ne devrai pas manger aussi peu. » ou « Tu devrai manger plus de riz. ».

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Que désirez-vous ?

Regime Craquer son regime Culpabilite

Avez-vous déjà fait un régime ?
Avez-vous déjà craqué pendant un régime ?
Vous-êtes vous jeté sur les aliments que vous vous êtes interdits, tels que le riz, les pâtes, les pommes de terre, le pain, les pâtisseries, les glaces, le chocolat, … ?
Vous êtes-vous culpabilisée après celà ?
Vous en êtes-vous voulue pour cela ?
Avez-vous déprimé après cela ?

Lorsque votre régime a pris fin, avez-vous été déçue de ne pas avoir perdu vos poignées d’amour ni sur vos cuisses mais sur vos poignées ou vos fesses par exemple ?

Abdos

Avez-vous marre de faire des tonnes d'abdos pour des résultats minables : votre ventre ne fait que durcir, alors que vous voulez perdre du ventre ?
Avez-vous déjà essayé des massages ou des huiles amincissants sur votre ventre ou vos cuisses mais n’avez même pas perdu 10 cm ?
Avez-vous déjà essayé de boire des thés minceurs ou des tisanes mais n’avez pas réussi à perdre du ventre ?

Medicaments

Avez-vous essayé beaucoup de régime car vous n’arrivez pas à supporter de vous priver trop longtemps ?
Avez-vous marre de vous interdire vos aliments préférés, tels que le riz, le pain, les pâtes, les pâtisseries, la viande, le chocolat, les glaces, les pizzas ?
Avez-vous déjà supporté des maux de ventre et la diarrhée à cause des thés ou tisanes minceurs pour ne plus perdre du poids après quelques semaines ?

Hamburger


Poignees d amour

Avez-vous des poignées d’amour (un amas de graisse sur les côtés de votre ventre) qui vous empêchent presque de fermer votre pantalon ?
 

Cuisses dans short

Avez-vous des vêtements en abondance que vous n’osez pas porter par peur/honte du regard que porterai les autres sur votre corps ? Ou qu’ils ne sont plus du tout à votre taille (trop petits) ?
Avez-vous marre que les gens vous défigurent avec dégoût, se moquent de vous, vous pointent du doigt pour vos rondeurs ?
Avez-vous marre de voir ces filles se pavaner avec leur corps de rêve dans les magasines, films, clips, ou même dans les rues ?
Quand vous allez faire du shopping, avez-vous du mal à trouver des vêtements qui vous plaisent à votre taille ?

Vetements a votre taille

Voulez-vous maigrir ?
Aimerez-vous perdre du ventre ?
Rêvez-vous de perdre vos poignées d’amour pour vous faciliter la tâche lorsque vous mettez un pantalon ?
Souhaitez-vous acheter de jolis vêtements à votre taille ?
Voulez-vous vous acheter un bikini et pouvoir le porter sans complexe ?
Voulez-vous pouvoir enfin résister à la tentation et ne plus vous empiffrer ?
Rêvez-vous pouvoir attirer plus de personnes du sexe opposé ?
Souhaitez-vous avoir plus confiance en vous ?
Bref, aimerez-vous maigrir et ne plus reprendre votre poids perdu ?
Souhaitez-vous perdre votre ventre ?
Voulez-vous tout ça sans avoir à passer par la pénible et insupportable méthode des régimes ?

Vous avez déjà entre vos mains la clef de votre succès …

Trousseau de clé

Malheureusement, vous ne savez pas encore quelle porte ouvrir.

Mais, avant de lire ce site, je vous demanderai d'oublier tout ce que vous croyez sur la minceur.

×